Vos questions fréquentes :

Dois-je donner du fluor à mon enfant ?

11. Dois-je donner du fluor à mon enfant ?

Le fluor occupe une place majeure dans la prévention bucco-dentaire. Le fluor est présent dans les dentifrices, certaines eaux embouteillées, certains sels et apports complémentaires comme les gouttes et comprimés. Sur la plus grande partie du territoire fr, l’eau du robinet n’est généralement pas fluorée. Les sources de fluor étant multiples, un bilan des apports de fluor doit être réalisé avant toute application afin d’éviter un surdosage. En petites quantités, le fluor est très bénéfique : Il stabilise et renforce l’émail de dents pendant et après leur minéralisation et il diminue fortement le risque de caries.

Nous établissons à chaque séance de prophylaxie un bilan des apports fluorés pour adapter les recommandations en matière de fluor et nous proposons d’appliquer un vernis fluoré pour renforcer l’émail et protéger les dents de votre enfant contre les caries.

Cependant, un excès de fluor, toute origine confondue (ingestion de dentifrice chez l’enfant qui ne sait pas se rincer la bouche, surdosage de gouttes ou de comprimés fluorés, autres apports fluorés non détectés par un bilan fluoré) est nuisible, il augmente le risque de fluorose qui est une malformation de l’émail, inesthétique et sans risque, qui se manifeste par des taches ou des lignes blanches sur les dents. Ces taches peuvent être plus ou moins prononcées selon le degré de fluorose. Si la fluorose est très sévère, l’émail montre souvent des malformations importantes et des taches de couleur marron apparaissent.

Lire plus
Que faire si mon enfant suce son pouce, son doigt ou une tétine ?

12.Que faire si mon enfant suce son pouce, son doigt ou une tétine ?

La succion du pouce, du doigt ou de la tétine est un phénomène fréquent chez le jeune enfant, il ne pose pas de réel problème avant 5 ans. Le risque est une malposition ou une malocclusion des dents définitives lors de leur apparition. Il faut dès que possible tenter de « substituer » le pouce ou le doigt par la tétine. En effet, il est généralement admis que l’arrêt de la succion de la tétine est plus précoce dès lors que la vie sociale de l’enfant prend de l’importance. Nous pouvons encourager votre enfant dans ce sens. Cette recommandation ainsi que votre détermination aident la plupart des enfants à facilement arrêter la succion. Si toutefois cette approche n’est pas efficace, nous pouvons y remédier !

Nous proposons des petits appareils fonctionnels adaptés aux besoins de votre enfant, qui doivent être associés à des exercices. Un travail régulier avec un professionnel spécialisé en orthophonie peut résoudre de nombreux troubles et favoriser une croissance harmonieuse.

Lire plus
Que faire quand mon enfant a cassé ou perdu une dent définitive ?

13.Que faire quand mon enfant a cassé ou perdu une dent définitive ?

Mon enfant a cassé une dent
  • Il faut d’abord rincer la bouche avec de l’eau tiède pour la nettoyer.
  • Appliquer de la glace ou des compresses froides sur la lèvre et le visage.
  • Tenter de trouver le ou les morceaux fracturés et les placer dans une petite boîte avec du lait, de la salive ou du sérum physiologique.
  • Nous consulter rapidement et apporter les fragments.
Mon enfant a entièrement perdu une dent (la dent est tombée)
  • Rester calme
  • Chercher la dent, la prendre par la couronne, éviter de toucher la racine
  • Il ne faut jamais tenter de replacer la dent soi-même dans l’alvéole ou de la nettoyer.
  • Remettre la dent dans la bouche (sans replacer la dent dans son alvéole), dans du lait ou du sérum physiologique.
  • Nous consulter immédiatement. Le facteur temps est primordial, il augmente les chances de succès d’une bonne cicatrisation : plus le traitement est rapidement initié et plus les chances de succès sont grandes.

Nous replaçons la dent avulsée (tombée) dans son alvéole ou nous recollons ou reconstituons le ou les morceaux fracturés. Le pronostic de survie de la dent dépend de plusieurs facteurs, notamment du temps passé en dehors de la bouche (plus le traitement est rapidement initié et plus les chances de succès sont grandes) et du degré de maturité de la dent (plus la dent est récente sur l’arcade dentaire, plus il y a de chances d’une bonne solidification). Une surveillance rapprochée est nécessaire pendant 6 à 12 mois afin de pouvoir agir en cas de nécrose de la dent. Il est important de surveiller la couleur de la dent, sa mobilité, la gencive autour de la dent. Si vous observez des changements, consultez-nous rapidement.

Lire plus
Pourquoi les dents permanentes de mon enfant sont plus jaunes que les dents de lait ?

14.Pourquoi les dents permanentes de mon enfant sont plus jaunes que les dents de lait ?

Vers l’âge de 6-7 ans, les parents commencent à noter que les dents définitives qui poussent sont plus jaunes que les dents de lait. La dentine des dents définitives est plus jaune et plus dense que les dents de lait. Du fait que les dents définitives ont encore un émail immature et translucide, la couleur de la dentine se voit à travers l’émail. Quand toutes les dents auront poussé et qu’elles seront alignées, elles apparaîtront plus blanches.

Lire plus
Pourquoi l’incisive de mon enfant devient-elle grise ?

15.Pourquoi l’incisive de mon enfant devient-elle grise ?

Souvent suite à un traumatisme dentaire (un coup ou une chute) la dent peut devenir grise. Cela ne signifie pas nécessairement que la dent est nécrosée ou infectée. Elle présente, dans la plupart de cas, un saignement interne comme « un hématome » sur la peau, ce qui explique la couleur plus foncée de la dent. La dent redevient souvent plus blanche au bout de 3 à 6 mois.

Il est important de nous consulter si votre enfant a subi un traumatisme au niveau de la bouche ou de la tête et de maintenir une surveillance post-traumatique régulière. Une dent traumatisée peut à tout moment s’infecter et faire un abcès.

Lire plus
Pourquoi mon enfant a une dent définitive qui pousse derrière une dent de lait ?

16. Pourquoi mon enfant a une dent définitive qui pousse derrière une dent de lait ?

Il n’est pas rare de voir les dents définitives pousser derrière les dents de lait. Si cela est le cas, il est conseillé d’enlever la dent de lait pour éviter que la dent définitive ne pousse à travers et qu’elle ne soit plus alignée sur l’arcade dentaire.

Lire plus
Mon enfant grince des dents la nuit

17. Mon enfant grince des dents la nuit (bruxisme)

Les parents sont souvent préoccupés par le grincement nocturne des dents (bruxisme). Souvent, la première indication est le bruit créé par grincement des dents de votre enfant pendant le sommeil, ou le parent peut remarquer l’usure des dents (les dents plus courtes). La cause est la plupart du temps liée à un traumatisme refoulé : par exemple le stress dû à un nouvel environnement, le divorce, le changement d’école, etc. Une autre théorie se rapporte à la pression dans l’oreille interne pendant la nuit. S’il y a des changements de pression (comme dans un avion pendant le décollage et l’atterrissage), l’enfant déplace sa mâchoire pour soulager cette pression. Encore une autre théorie tourne autour de l’occlusion en développement chez l’enfant – grincer les dents aide simplement la mâchoire essayer de trouver une position confortable. Le bruxisme peut aussi être lié à une parasitose intestinale. Nous recommandons toujours de faire vermifuger votre enfant en cas de grincements des dents.

La majorité des cas de bruxisme pédiatrique ne nécessitent aucun traitement. Si une usure excessive des dents est présente, une gouttière peut être recommandée.

La bonne nouvelle est que la plupart des enfants arrêtent le grincement de dents : entre 6-9 ans ils grincent moins, pour cesser complètement entre 9 et 12 ans. Si vous soupçonnez le bruxisme chez votre enfant, n’hésitez pas à nous en parler !

Lire plus
Orthodontie : Qu’est-ce que c’est ? À quel âge commencer ?

18. Orthodontie : Qu’est-ce que c’est ? À quel âge commencer ?

L’orthodontie est la spécialité dentaire qui a pour but de prévenir et de corriger les malpositions des dents et des os de la face (les maxillaires).

Pourquoi ?
  • Pour remettre en place des dents trop en avant et donc exposées aux chocs, retrouver un alignement dentaire qui facilite le brossage, la mastication et la phonation…
  • Pour permettre une croissance harmonieuse, assurer un fonctionnement optimum des arcades dentaires (mastication, phonation) et améliorer l’esthétique
Quand ?
  • Il est possible à tout âge de déplacer une dent ou un groupe des dents
  • Il est possible également durant la phase de croissance de modifier ou d’influencer le développement des maxillaires… ce qui facilite d’autant le traitement
  • L’âge idéal d’un traitement orthodontique dépend de chaque cas
Nous réalisons l’Orthodontie interceptive et l’éducation fonctionnelle chez les très jeunes patients entre 4 et 8 ans : c’est la phase préventive !

Plus de la moitié des enfants ont besoin d’un traitement orthodontique. Souvent, il s’agit de simples corrections, mais parfois, un suivi plus complexe peut être nécessaire. Il est impératif de commencer les soins au bon moment. En effet, dans certains cas, l’enfant arrive chez l’orthodontiste avec des maux qui auraient pu être corrigés sans avoir recours à des traitements orthodontiques lourds.

La respiration par la bouche, ainsi qu’une posture de la langue et une déglutition atypique peuvent causer ou aggraver le désalignement des dents, ainsi qu’un mauvais développement facial. Plus important encore, si ces mauvaises habitudes ne sont pas corrigées, le traitement orthodontique est effectué en vain !

De la succion du pouce au mauvais développement des bases osseuses maxillaires… nous pouvons y remédier !

Nous proposons des petits appareils fonctionnels adaptés aux besoins de votre enfant, qui doivent être associés à des exercices. Un travail régulier avec un professionnel spécialisé en orthophonie peut résoudre de nombreux troubles et favoriser une croissance harmonieuse.

Nous réalisons pour tous les enfants un dépistage pour détecter une mauvaise occlusion, un dysfonctionnement ou des mauvaises habitudes, afin de proposer une prise en charge au bon moment.
Veuillez contacter notre cabinet pour convenir d’un rendez-vous et en apprendre davantage sur l’éducation fonctionnelle et les traitements que nous proposons.
Lire plus
Mon enfant pratique un sport, comment lui protéger ses dents ?

19. Mon enfant pratique un sport, comment lui protéger ses dents ?

Avec un protège-dents qui est l’airbag idéal pour les dents. Il s’agit d’une gouttière confectionnée sur mesure et qui permet l’absorption des chocs. Comme les protège-coudes, protège-genoux et les protège-tête sont nécessaires dans de nombreux sports, le protège-dents s’avère lui aussi très protecteur. Pourtant on oublie souvent les dents ! Que ce soit en VTT, en équitation, en rollers ou dans les sports de combat, un coup léger, mais mal placé, dans les dents peut les abîmer. En dehors des douleurs, des tracas et des problèmes d’ordre esthétique, il se peut que le traitement soit cher et désagréable. Pour éviter d’en arriver là, il vaut mieux se munir d’un protège-dents.

En outre, l’Association américaine pour la dentisterie pédiatrique a décrété qu’il est indiqué que les enfants portent des gouttières en jouant au football, hockey, baseball et basket-ball, et en faisant du patinage, skateboard, vélo, équitation et ski. Il existe deux options : la gouttière sur mesure et la gouttière préfabriquée. La gouttière sur mesure offre le plus de confort et s’adapte parfaitement – donnant ainsi la meilleure protection. Nous réalisons une empreinte et notre laboratoire prépare ensuite la gouttière sur mesure. Ce gardien de la bouche couvre toutes les dents, protège la mâchoire et peut même être utilisé lorsque votre enfant porte des bagues orthodontiques.

La gouttière préfabriquée est une alternative moins chère. Elle peut être achetée dans un magasin de sport. Cependant, les études américaines montrent que les dents sont moins bien protégées. De plus, elle n’est pas faite sur mesure pour votre enfant – de sorte que le confort de l’ajustement est perdu.

Demandez-nous conseil… Nous serons ravis de vous aider à choisir la gouttière la mieux adaptée à votre enfant.
Lire plus
Comment reconnaître une poussée dentaire ?

20. Comment reconnaître une poussée dentaire ?

L’apparition des premières dents de votre enfant

Vers l’âge de six mois commencent à apparaître les toutes premières dents de lait. Cela s’accompagne d’un certain nombre de symptômes :

  • gencive gonflée et rougie
  • joues rouges
  • votre bébé bave davantage et pleure plus souvent
  • fièvre
  • perte d’appétit
  • diarrhée, fesses rouges

En effet, l’inflammation de la gencive peut parfois provoquer un peu de fièvre ou de diarrhée. Surveillez votre enfant et si nécessaire, consultez le pédiatre.

Il s’agit d’une page illustrée et interactive : « Cliquez sur les dents pour afficher leur nom, quand elles poussent et quand elles tombent ».
Comment soulager la douleur de votre enfant ?

Heureusement, il y a des moyens de soulager la douleur de votre enfant :

  • Donnez-lui un anneau de dentition réfrigéré à mordiller
  • Massez la zone gonflée avec un produit adapté (à trouver en pharmacie) ou une brosse à dents premier âge
  • Donnez-lui du paracétamol en dose adaptée à son âge
Lire plus