Le fluor occupe une place majeure dans la prévention bucco-dentaire. Le fluor est présent dans les dentifrices, certaines eaux embouteillées, certains sels et apports complémentaires comme les gouttes et comprimés. Sur la plus grande partie du territoire fr, l’eau du robinet n’est généralement pas fluorée. Les sources de fluor étant multiples, un bilan des apports de fluor doit être réalisé avant toute application afin d’éviter un surdosage. En petites quantités, le fluor est très bénéfique : Il stabilise et renforce l’émail de dents pendant et après leur minéralisation et il diminue fortement le risque de caries.

Nous établissons à chaque séance de prophylaxie un bilan des apports fluorés pour adapter les recommandations en matière de fluor et nous proposons d’appliquer un vernis fluoré pour renforcer l’émail et protéger les dents de votre enfant contre les caries.

Cependant, un excès de fluor, toute origine confondue (ingestion de dentifrice chez l’enfant qui ne sait pas se rincer la bouche, surdosage de gouttes ou de comprimés fluorés, autres apports fluorés non détectés par un bilan fluoré) est nuisible, il augmente le risque de fluorose qui est une malformation de l’émail, inesthétique et sans risque, qui se manifeste par des taches ou des lignes blanches sur les dents. Ces taches peuvent être plus ou moins prononcées selon le degré de fluorose. Si la fluorose est très sévère, l’émail montre souvent des malformations importantes et des taches de couleur marron apparaissent.