Vos questions fréquentes :

Quelle est la différence entre un dentiste et un dentiste pédiatrique ?

1.Quelle est la différence entre un dentiste et un dentiste pédiatrique ?

Le Dr Jona Andersen est spécialisé en dentisterie pédiatrique, elle a reçu une formation spécifique de plusieurs années et sa pratique quotidienne est exclusivement réservée aux soins des enfants, depuis leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence.

Elle est concernée par la prévention, la détection précoce et le traitement des caries dentaires de l’enfant. Elle s’efforce d’établir une relation de confiance avec l’enfant, de lui faire vivre une expérience amusante, éducative et positive non traumatisante lors son contact avec la profession des dentistes, afin qu’elle puisse se prolonger tout au long de sa vie d’adulte.
Lire plus
À quel âge mon enfant doit-il consulter pour la première fois ?

2.À quel âge mon enfant doit-il consulter pour la première fois ?

L’AssociationAméricaine d’Odontologie Pédiatrique recommande que tous les enfants rendent visite à un dentiste pédiatrique à leurpremier anniversaire.

Lors de cette visite, nous examinons la bouche de votre enfant et répondons à toutes vos questions : vous êtes sensibilisé à debonnes pratiques d’hygiène dentaire, sur l’importance du fluor et nous vous délivrons des conseils alimentaires pour les toutpetits. Par la suite, nous souhaitons revoir votre enfant avant son deuxième anniversaire, puis, tous les six mois. Lors de cesvisites de prévention, nous réalisons un examen de santé bucco-dentaire, une évaluation de risque carieux, un nettoyageprophylactique et une application d’un vernis fluoré.
Si toutefois votre enfant n’a pas encore bénéficié d’une visitechez le dentiste, il n’est pas trop tard pour le faire. Mieux vaut tard que jamais.

Lire plus
Comment préparer mon enfant à sa première visite ?

3.Comment préparer mon enfant à sa première visite ?

La première visite chez nous est toujours amusante et éducative. Apprendre à connaitre Dr. Andersen sera une expérience agréable et amusante pour votre enfant, pour vous et pour nous.

Il est important d’annoncer la visite chez le dentiste comme une opportunité pour votre enfant de s’occuper de sa santé bucco-dentaire de façon tout à fait normale et positive. Ne préparez pas trop votre enfant (faites comme si vous l’emmeniez au zoo). N’exprimez pas vos craintes. Si l’un des parents a peur du dentiste, il est recommandé que l’autre accompagne l’enfant.

Afin que votre enfant retire une expérience positive de sa première visite, nous sommes sélectifs dans notre choix de vocabulaire. Nous essayons d’éviter l’utilisation de mots qui fassent peur à l’enfant. Nous apprécions votre coopération pour nous aider à construire une bonne relation avec votre enfant. Une fois votre enfant familiarisé avec nous et notre cabinet, nous pourrons plus facilement établir des rapports de confiance et obtenir sa coopération.

Nous nous efforçons de prodiguer des soins dentaires de façon non traumatisante dans un environnement rassurant.

Dédramatisez…

Afin que votre enfant retire une expérience positive de sa première visite, essayez d’éviter l’emploi d’un vocabulaire inadapté et déléguez-nous plutôt cette tâche. Nous essayons d’éviter l’utilisation de mots qui fassent peur à l’enfant.

Si votre enfant est en âge de comprendre :

  • ne le préparez pas avant la consultation
  • ne lui dites jamais « le dentiste ne va pas te faire mal », dites au contraire « le dentiste va être gentil avec toi ».

Si vous-même avez peur du dentiste, vous risquez d’inculquer cette appréhension à votre enfant sans le vouloir. En exprimant des craintes, ou en promettant à votre enfant des cadeaux à l’issue du rendez-vous, vous risquez de faire penser à votre enfant que quelque chose de désagréable va arriver. Annoncez lui plutôt le rendez-vous chez le dentiste comme vous lui annonceriez une sortie au cinéma, ou une visite à l’aquarium.

Cliquez sur le bouton pour connaître le vocabulaire adapté.

Lire plus
Mon enfant a peur du dentiste

4.Mon enfant a peur du dentiste

Il est normal pour un enfant de se sentir nerveux ou anxieux lors de sa première visite.

Notre équipe est expérimentée dans la prise en charge de l’anxiété chez l’enfant. Nous prenons le temps nécessaire pour expliquer le traitement et l’équipement d’une manière agréable et positive.

Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes pour aider les enfants anxieux à mieux se sentir chez le dentiste. Souvent ces enfants ont eu auparavant des mauvaises expériences. Lors de la première consultation, nous pouvons orienter les parents et l’enfant vers la méthode de prise en charge la plus adaptée.

Nous faisons tout notre possible pour faire sourire votre enfant !

Nos solutions

  • Vocabulaire et gestes adaptés pour une visite sans appréhension
  • Anesthésie dentaire adaptée aux enfants
  • Hypnose médicale
  • MEOPA ou gaz hilarant, un sédatif sûr, calme très efficacement l’anxiété de l’enfant
  • Anesthésie générale

La mise en confiance peut commencer même avant le rendez-vous en utilisant un vocabulaire adapté. Si vous-même avez peur du dentiste, vous risquez d’inculquer cette appréhension à votre enfant sans le vouloir.

En exprimant des craintes, ou en promettant à votre enfant des cadeaux à l’issue du rendez-vous, vous risquez de faire penser à votre enfant que quelque chose de désagréable va arriver. Annoncez lui plutôt le rendez-vous chez le chirurgien dentiste comme vous lui annonceriez une sortie au cinéma, ou une visite à l’aquarium.

Cliquez sur le bouton pour connaître le vocabulaire adapté.

Anesthésie dentaire indolore

La douleur est un facteur déterminant de la peur du dentiste et nous voulons que les enfants aient une expérience agréable et positive dans notre cabinet. C’est pourquoi une anesthésie adaptée est importante.

Nous utilisons un gel anesthésiant au goût agréable pour que votre enfant ne sente pas l'« injection», toujours accompagné par un vocabulaire adapté et évite toujours d’employer le mot « piqûre ». Nous préférons « endormir la dent », « avec la baguette magique » ou « gonfler un ballon » sur la dent. Nos anesthésiques réagissent seulement 30 secondes après l’injection et le traitement peut généralement commencer tout de suite…

Soins dentaires sous hypnose

L’hypnose est un instrument efficace dans la gestion du comportement des enfants pendant les traitements dentaires réalisés dans notre cabinet.

Le MEOPA est utilisé dans notre cabinet dans les cas suivants :

  • Transmettre des notions positives grâce à un vocabulaire adapté
  • Contrer les effets du stress, de la peur du dentiste
  • Raconter des histoires pour détourner l’attention de l’inconfort ou de la douleur
  • Créer une atmosphère relaxante et familière pour l’enfant
La sédation aide l’enfant à se détendre, à faire face, se sentir plus heureux pendant le traitement et le guide vers un comportement plus coopératif.

Tout d’abord, les très jeunes enfants sont souvent incapables de rester calme assez longtemps pour que le dentiste pédiatrique puisse effectuer des procédures de haute précision en toute sécurité. La sédation rend la séance moins stressante pour les enfants et réduit considérablement le risque de blessure. D’autre part, certains enfants ont du mal à gérer l’anxiété au cours de soins dentaires. La sédation aide l’enfant à se détendre, à faire face, et se sentir plus heureux pendant le traitement. Il empêche les mouvements spontanés, et guide l’enfant vers un comportement plus coopératif. La sédation consciente permet aux enfants de communiquer en permanence, suivre nos instructions, et de coopérer au cours de toute la procédure.

Lire plus
Anesthésie générale

5.Anesthésie Générale


Pourquoi il faut endormir mon enfant ?

Dans certains cas les soins dentaires ne sont pas réalisables au cabinet, nous recommandons alors une prise en charge en ambulatoire sous anesthésie générale. Le but est de réaliser les soins nécessaires sans que votre enfant en tire une mauvaise expérience. L’anesthésie générale induit une amnésie chez l’enfant et donc une absence de traumatisme pour ce dernier, vis à vis de la situation des soins. Cela contribue aussi à un retour de l’enfant vers une prise en charge plus conventionnelle au cabinet.
Le Dr. Jona Andersen travaille avec des anesthésistes pédiatriques spécialisés et soigne les enfants sous anesthésie générale à une clinique privée, la Clinique Pédiatrique Marcel Sembat à Boulogne-Billancourt.

Lire plus
Quand faut-il consulter un dentiste pédiatrique ?

6.Quand faut-il consulter un dentiste pédiatrique ?

Il y a de nombreuses raisons qui peuvent vous conduire à visiter un dentiste pédiatrique à Paris avec votre enfant.
Des gencives irritées, qui saignent au brossage, sont indicatrices de plaque dentaire sur les dents, ce qui provoque des caries. Si votre enfant a une sensibilité au froid, au chaud, ou au sucré, cela peut être signe qu’il a développé une carie.

Préparez le premier rendez-vous

Un vocabulaire adapté pour une expérience sans peur

Attention, votre enfant ne vocalise souvent pas sa douleur dentaire.
Si vous remarquez qu’il ne mâche que d’un côté, qu’il a du mal à s’alimenter, qu’il refuse de se laver les dents, c’est peut être qu’une dent lui fait très mal !

Cependant, lorsque votre enfant a mal aux dents, généralement la carie est déjà bien grande. Il est préférable de détecter les caries lorsqu’elles sont débutantes et ne sont pas encore douloureuses. Regardez la bouche de votre enfant régulièrement et si vous apercevez des points noirs sur les dents, il faudrait consulter un dentiste pédiatrique (informations de la clinique ici ).

C’est pour cela qu’il ne faut pas consulter qu’en cas de problème !

Votre enfant doit acquérir le plus tôt possible les justes réflexes d’une bonne hygiène bucco-dentaire, ainsi que d’alimentation équilibrée. Nous recommandons de prendre l’habitude de consulter notre cabinet de dentisterie pédiatrique tous les six mois. Les problèmes détectés de façon précoce sont plus faciles à traiter et ne nécessitent pas des soins plus lourds et coûteux.

Lire plus
À quel âge il faut commencer à brosser les dents de mon enfant ?

7. À quel âge il faut commencer à brosser les dents de mon enfant ?

Dès l’apparition de la première dent de lait, le nettoyage des dents doit se faire avec une compresse ou une brosse à dents «premier âge». Il est tout à fait recommandé d’utiliser une toute petite quantité de dentifrice (correspondant au petit ongle de l’enfant) faiblement dosé en fluor (à 500 ppm). Au fur et à mesure de l’évolution des molaires permanentes, vous pouvez augmenter le dosage fluoré du dentifrice. Vous pouvez utiliser un dentifrice dosé à 1500 ppm dès l’apparition de la première molaire permanente (la molaire de 6 ans).

Le brossage doit être réalisé par les parents, deux fois par jour ; le matin après le petit déjeuner et surtout le soir avant le coucher. Le contrôle parental est essentiel jusqu’à l’âge de 10-12 ans. Nous réalisons une motivation de brossage à chaque visite de votre enfant.

Lire plus
Les dents de lait ne sont pas permanentes, pourquoi faut-il les soigner ?

8. Les dents de lait ne sont pas permanentes, pourquoi faut-il les soigner ?

Il est très important de maintenir les dents de lait en bonne santé. Les caries négligées peuvent causer douleur, infection, et conduire à des problèmes qui affectent les dents permanentes en cours de développement.

Les dents de lait, qui tombent généralement entre l’âge de 5 et 12 ans, sont essentielles au bon développement de l’enfant. Elles permettent d’une part une bonne mastication et donc le maintien d’une alimentation équilibrée, d’autre part elles sont impliquées dans la phonation. Enfin, les dents de lait permettent de maintenir l’espace nécessaire pour la bonne mise en place des dents définitives et la croissance normale des mâchoires et des muscles.

Nous faisons tout notre possible de maintenir une santé bucco-dentaire optimale de votre enfant.

Lire plus
Qu’est-ce que le scellement des sillons ?

9. Qu’est-ce que le scellement des sillons ?

L’âge de 6 ans est une étape clé : dans cette période pousse la première molaire définitive ou « la dent de 6 ans ». Celle-ci apparaît en arrière des molaires temporaires et n’est souvent pas reconnue comme une dent définitive. Il faut prendre grand soin et donc penser à bien les protéger. Toutes les dents avec des fissures profondes occlusales sont particulièrement exposées aux caries. Les fissures profondes occlusales offrent aux restes alimentaires un endroit où se loger, ce qui permet aux bactéries de se multiplier. Par ailleurs, la brosse à dents est impuissante dans une telle situation. Les bactéries se multiplient rapidement et adhèrent aux dents de l’enfant en une masse collante qui permet une production d’acide particulièrement agressive.

Les dents postérieures, les molaires, peuvent être protégées avec des scellements de sillons, qui réduisent au maximum le risque de développer des caries sur les faces masticatoires à une période de la vie de votre enfant particulièrement sujette à l’apparition de caries.

Cet acte, qui consiste à appliquer une résine protectrice au fluor sur les sillons (les fissures), est indolore, rapidement réalisé et protège durablement et efficacement les dents de votre enfant contre l’attaque carieuse.

Lire plus
Comment éviter les caries chez mon enfant ?

10. Comment éviter les caries chez mon enfant ?

Les 5 règles d’or pour éviter les caries :

  1. Aidez votre enfant à bien se brosser les dents et les gencives le matin après le petit-déjeuner et le soir avant de se coucher avec un dentifrice fluoré adapté à son âge.

    La mise en place de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire et alimentaires dès le plus jeune âge permet d’éviter dans la plupart des cas l’apparition de caries dentaires.

  2. Ne partagez jamais votre cuillère, votre verre et surtout pas votre brosse à dents avec votre enfant! La carie est une maladie contagieuse. Les enfants sont sensibles aux bactéries de la bouche des adultes !

  3. Attention aux boissons sucrées, aux sucreries et au grignotage ! Respectez l’heure des repas et proposez uniquement de l’eau à votre enfant entre les repas !

    Le grignotage tout au long de la journée et l’ingestion de boissons-sodas (le Coca-Cola par exemple) fait souvent partie des mauvaises habitudes alimentaires des adolescents.

    Il faut également faire attention aux médicaments, notamment les sirops, l’homéopathie et les médicaments traitants l’asthme qui contiennent beaucoup de sucre. La prise de ces médicaments avant le coucher peut entraîner la carie dentaire.

  4. Dites STOP au biberon. Sevrez totalement votre bébé du biberon ou du sein dès l’âge de 12 -15 mois.

    Malheureusement de nombreux enfants présentent des caries précoces dès leur plus jeune âge suite à une utilisation fréquente et prolongée du biberon contenant du lait naturel, du jus de fruit, d’autres liquides sucrés ou à un allaitement prolongé. Cette pathologie s’appelle le « syndrome du biberon ».

  5. Deux visites par an chez le dentiste pédiatrique, dès l’âge de 2 ans.

    Nous prenons le temps à chaque visite de sensibiliser votre enfant et vous aux bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire.

Lire plus