Vos questions fréquentes :

À quel âge il faut commencer à brosser les dents de mon enfant ?

À quel âge il faut commencer à brosser les dents de mon enfant ?

Dès l’apparition de la première dent de lait, le nettoyage des dents doit se faire avec une compresse ou une brosse à dents «premier âge». Il est tout à fait recommandé d’utiliser une toute petite quantité de dentifrice (correspondant au petit ongle de l’enfant) faiblement dosé en fluor (à 500 ppm). Au fur et à mesure de l’évolution des molaires permanentes, vous pouvez augmenter le dosage fluoré du dentifrice. Vous pouvez utiliser un dentifrice dosé à 1500 ppm dès l’apparition de la première molaire permanente (la molaire de 6 ans).

Le brossage doit être réalisé par les parents, deux fois par jour ; le matin après le petit déjeuner et surtout le soir avant le coucher. Le contrôle parental est essentiel jusqu’à l’âge de 10-12 ans. Nous réalisons une motivation de brossage à chaque visite de votre enfant.

À quel âge mon enfant doit-il consulter pour la première fois ?

À quel âge mon enfant doit-il consulter pour la première fois ?

L’AssociationAméricaine d’Odontologie Pédiatrique recommande que tous les enfants rendent visite à un dentiste pédiatrique à leurpremier anniversaire.

Lors de cette visite, nous examinons la bouche de votre enfant et répondons à toutes vos questions : vous êtes sensibilisé à debonnes pratiques d’hygiène dentaire, sur l’importance du fluor et nous vous délivrons des conseils alimentaires pour les toutpetits. Par la suite, nous souhaitons revoir votre enfant avant son deuxième anniversaire, puis, tous les six mois. Lors de cesvisites de prévention, nous réalisons un examen de santé bucco-dentaire, une évaluation de risque carieux, un nettoyageprophylactique et une application d’un vernis fluoré.
Si toutefois votre enfant n’a pas encore bénéficié d’une visitechez le dentiste, il n’est pas trop tard pour le faire. Mieux vaut tard que jamais.

Anesthésie générale

Anesthésie Générale


Pourquoi il faut endormir mon enfant ?

Dans certains cas les soins dentaires ne sont pas réalisables au cabinet, nous recommandons alors une prise en charge en ambulatoire sous anesthésie générale. Le but est de réaliser les soins nécessaires sans que votre enfant en tire une mauvaise expérience. L’anesthésie générale induit une amnésie chez l’enfant et donc une absence de traumatisme pour ce dernier, vis à vis de la situation des soins. Cela contribue aussi à un retour de l’enfant vers une prise en charge plus conventionnelle au cabinet.
Le Dr. Jona Andersen travaille avec des anesthésistes pédiatriques spécialisés et soigne les enfants sous anesthésie générale à une clinique privée, la Clinique Pédiatrique Marcel Sembat à Boulogne-Billancourt.

Comment éviter les caries chez mon enfant ?

Comment éviter les caries chez mon enfant ?

Les 5 règles d’or pour éviter les caries :

  1. Aidez votre enfant à bien se brosser les dents et les gencives le matin après le petit-déjeuner et le soir avant de se coucher avec un dentifrice fluoré adapté à son âge.

    La mise en place de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire et alimentaires dès le plus jeune âge permet d’éviter dans la plupart des cas l’apparition de caries dentaires.

  2. Ne partagez jamais votre cuillère, votre verre et surtout pas votre brosse à dents avec votre enfant! La carie est une maladie contagieuse. Les enfants sont sensibles aux bactéries de la bouche des adultes !

  3. Attention aux boissons sucrées, aux sucreries et au grignotage ! Respectez l’heure des repas et proposez uniquement de l’eau à votre enfant entre les repas !

    Le grignotage tout au long de la journée et l’ingestion de boissons-sodas (le Coca-Cola par exemple) fait souvent partie des mauvaises habitudes alimentaires des adolescents.

    Il faut également faire attention aux médicaments, notamment les sirops, l’homéopathie et les médicaments traitants l’asthme qui contiennent beaucoup de sucre. La prise de ces médicaments avant le coucher peut entraîner la carie dentaire.

  4. Dites STOP au biberon. Sevrez totalement votre bébé du biberon ou du sein dès l’âge de 12 -15 mois.

    Malheureusement de nombreux enfants présentent des caries précoces dès leur plus jeune âge suite à une utilisation fréquente et prolongée du biberon contenant du lait naturel, du jus de fruit, d’autres liquides sucrés ou à un allaitement prolongé. Cette pathologie s’appelle le « syndrome du biberon ».

  5. Deux visites par an chez le dentiste pédiatrique, dès l’âge de 2 ans.

    Nous prenons le temps à chaque visite de sensibiliser votre enfant et vous aux bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire.

Comment préparer mon enfant à sa première visite ?

Comment préparer mon enfant à sa première visite ?

La première visite chez nous est toujours amusante et éducative. Apprendre à connaitre Dr. Andersen sera une expérience agréable et amusante pour votre enfant, pour vous et pour nous.

Il est important d’annoncer la visite chez le dentiste comme une opportunité pour votre enfant de s’occuper de sa santé bucco-dentaire de façon tout à fait normale et positive. Ne préparez pas trop votre enfant (faites comme si vous l’emmeniez au zoo). N’exprimez pas vos craintes. Si l’un des parents a peur du dentiste, il est recommandé que l’autre accompagne l’enfant.

Afin que votre enfant retire une expérience positive de sa première visite, nous sommes sélectifs dans notre choix de vocabulaire. Nous essayons d’éviter l’utilisation de mots qui fassent peur à l’enfant. Nous apprécions votre coopération pour nous aider à construire une bonne relation avec votre enfant. Une fois votre enfant familiarisé avec nous et notre cabinet, nous pourrons plus facilement établir des rapports de confiance et obtenir sa coopération.

Nous nous efforçons de prodiguer des soins dentaires de façon non traumatisante dans un environnement rassurant.

Dédramatisez…

Afin que votre enfant retire une expérience positive de sa première visite, essayez d’éviter l’emploi d’un vocabulaire inadapté et déléguez-nous plutôt cette tâche. Nous essayons d’éviter l’utilisation de mots qui fassent peur à l’enfant.

Si votre enfant est en âge de comprendre :

  • ne le préparez pas avant la consultation
  • ne lui dites jamais « le dentiste ne va pas te faire mal », dites au contraire « le dentiste va être gentil avec toi ».

Si vous-même avez peur du dentiste, vous risquez d’inculquer cette appréhension à votre enfant sans le vouloir. En exprimant des craintes, ou en promettant à votre enfant des cadeaux à l’issue du rendez-vous, vous risquez de faire penser à votre enfant que quelque chose de désagréable va arriver. Annoncez lui plutôt le rendez-vous chez le dentiste comme vous lui annonceriez une sortie au cinéma, ou une visite à l’aquarium.

Cliquez sur le bouton pour connaître le vocabulaire adapté.

Comment reconnaître une poussée dentaire ?

Comment reconnaître une poussée dentaire ?

L’apparition des premières dents de votre enfant

Vers l’âge de six mois commencent à apparaître les toutes premières dents de lait. Cela s’accompagne d’un certain nombre de symptômes :

  • gencive gonflée et rougie
  • joues rouges
  • votre bébé bave davantage et pleure plus souvent
  • fièvre
  • perte d’appétit
  • diarrhée, fesses rouges

En effet, l’inflammation de la gencive peut parfois provoquer un peu de fièvre ou de diarrhée. Surveillez votre enfant et si nécessaire, consultez le pédiatre.

Il s’agit d’une page illustrée et interactive : « Cliquez sur les dents pour afficher leur nom, quand elles poussent et quand elles tombent ».
Comment soulager la douleur de votre enfant ?

Heureusement, il y a des moyens de soulager la douleur de votre enfant :

  • Donnez-lui un anneau de dentition réfrigéré à mordiller
  • Massez la zone gonflée avec un produit adapté (à trouver en pharmacie) ou une brosse à dents premier âge
  • Donnez-lui du paracétamol en dose adaptée à son âge

Dois-je donner du fluor à mon enfant ?

Dois-je donner du fluor à mon enfant ?

Le fluor occupe une place majeure dans la prévention bucco-dentaire. Le fluor est présent dans les dentifrices, certaines eaux embouteillées, certains sels et apports complémentaires comme les gouttes et comprimés. Sur la plus grande partie du territoire fr, l’eau du robinet n’est généralement pas fluorée. Les sources de fluor étant multiples, un bilan des apports de fluor doit être réalisé avant toute application afin d’éviter un surdosage. En petites quantités, le fluor est très bénéfique : Il stabilise et renforce l’émail de dents pendant et après leur minéralisation et il diminue fortement le risque de caries.

Nous établissons à chaque séance de prophylaxie un bilan des apports fluorés pour adapter les recommandations en matière de fluor et nous proposons d’appliquer un vernis fluoré pour renforcer l’émail et protéger les dents de votre enfant contre les caries.

Cependant, un excès de fluor, toute origine confondue (ingestion de dentifrice chez l’enfant qui ne sait pas se rincer la bouche, surdosage de gouttes ou de comprimés fluorés, autres apports fluorés non détectés par un bilan fluoré) est nuisible, il augmente le risque de fluorose qui est une malformation de l’émail, inesthétique et sans risque, qui se manifeste par des taches ou des lignes blanches sur les dents. Ces taches peuvent être plus ou moins prononcées selon le degré de fluorose. Si la fluorose est très sévère, l’émail montre souvent des malformations importantes et des taches de couleur marron apparaissent.

Les dents de lait ne sont pas permanentes, pourquoi faut-il les soigner ?

Les dents de lait ne sont pas permanentes, pourquoi faut-il les soigner ?

Il est très important de maintenir les dents de lait en bonne santé. Les caries négligées peuvent causer douleur, infection, et conduire à des problèmes qui affectent les dents permanentes en cours de développement.

Les dents de lait, qui tombent généralement entre l’âge de 5 et 12 ans, sont essentielles au bon développement de l’enfant. Elles permettent d’une part une bonne mastication et donc le maintien d’une alimentation équilibrée, d’autre part elles sont impliquées dans la phonation. Enfin, les dents de lait permettent de maintenir l’espace nécessaire pour la bonne mise en place des dents définitives et la croissance normale des mâchoires et des muscles.

Nous faisons tout notre possible de maintenir une santé bucco-dentaire optimale de votre enfant.

Mon enfant a peur du dentiste

Il est normal pour un enfant de se sentir nerveux ou anxieux lors de sa première visite.

Notre équipe est expérimentée dans la prise en charge de l’anxiété chez l’enfant. Nous prenons le temps nécessaire pour expliquer le traitement et l’équipement d’une manière agréable et positive.

Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes pour aider les enfants anxieux à mieux se sentir chez le dentiste. Souvent ces enfants ont eu auparavant des mauvaises expériences. Lors de la première consultation, nous pouvons orienter les parents et l’enfant vers la méthode de prise en charge la plus adaptée.

Nous faisons tout notre possible pour faire sourire votre enfant !

Nos solutions

  • Vocabulaire et gestes adaptés pour une visite sans appréhension
  • Anesthésie dentaire adaptée aux enfants
  • Hypnose médicale
  • MEOPA ou gaz hilarant, un sédatif sûr, calme très efficacement l’anxiété de l’enfant
  • Anesthésie générale

La mise en confiance peut commencer même avant le rendez-vous en utilisant un vocabulaire adapté. Si vous-même avez peur du dentiste, vous risquez d’inculquer cette appréhension à votre enfant sans le vouloir.

En exprimant des craintes, ou en promettant à votre enfant des cadeaux à l’issue du rendez-vous, vous risquez de faire penser à votre enfant que quelque chose de désagréable va arriver. Annoncez lui plutôt le rendez-vous chez le chirurgien dentiste comme vous lui annonceriez une sortie au cinéma, ou une visite à l’aquarium.

Cliquez sur le bouton pour connaître le vocabulaire adapté.

Anesthésie dentaire indolore

La douleur est un facteur déterminant de la peur du dentiste et nous voulons que les enfants aient une expérience agréable et positive dans notre cabinet. C’est pourquoi une anesthésie adaptée est importante.

Nous utilisons un gel anesthésiant au goût agréable pour que votre enfant ne sente pas l'« injection», toujours accompagné par un vocabulaire adapté et évite toujours d’employer le mot « piqûre ». Nous préférons « endormir la dent », « avec la baguette magique » ou « gonfler un ballon » sur la dent. Nos anesthésiques réagissent seulement 30 secondes après l’injection et le traitement peut généralement commencer tout de suite…

Soins dentaires sous hypnose

L’hypnose est un instrument efficace dans la gestion du comportement des enfants pendant les traitements dentaires réalisés dans notre cabinet.

Le MEOPA est utilisé dans notre cabinet dans les cas suivants :

  • Transmettre des notions positives grâce à un vocabulaire adapté
  • Contrer les effets du stress, de la peur du dentiste
  • Raconter des histoires pour détourner l’attention de l’inconfort ou de la douleur
  • Créer une atmosphère relaxante et familière pour l’enfant
La sédation aide l’enfant à se détendre, à faire face, se sentir plus heureux pendant le traitement et le guide vers un comportement plus coopératif.

Tout d’abord, les très jeunes enfants sont souvent incapables de rester calme assez longtemps pour que le dentiste pédiatrique puisse effectuer des procédures de haute précision en toute sécurité. La sédation rend la séance moins stressante pour les enfants et réduit considérablement le risque de blessure. D’autre part, certains enfants ont du mal à gérer l’anxiété au cours de soins dentaires. La sédation aide l’enfant à se détendre, à faire face, et se sentir plus heureux pendant le traitement. Il empêche les mouvements spontanés, et guide l’enfant vers un comportement plus coopératif. La sédation consciente permet aux enfants de communiquer en permanence, suivre nos instructions, et de coopérer au cours de toute la procédure.

Mon enfant grince des dents la nuit

Mon enfant grince des dents la nuit (bruxisme)

Les parents sont souvent préoccupés par le grincement nocturne des dents (bruxisme). Souvent, la première indication est le bruit créé par grincement des dents de votre enfant pendant le sommeil, ou le parent peut remarquer l’usure des dents (les dents plus courtes). La cause est la plupart du temps liée à un traumatisme refoulé : par exemple le stress dû à un nouvel environnement, le divorce, le changement d’école, etc. Une autre théorie se rapporte à la pression dans l’oreille interne pendant la nuit. S’il y a des changements de pression (comme dans un avion pendant le décollage et l’atterrissage), l’enfant déplace sa mâchoire pour soulager cette pression. Encore une autre théorie tourne autour de l’occlusion en développement chez l’enfant – grincer les dents aide simplement la mâchoire essayer de trouver une position confortable. Le bruxisme peut aussi être lié à une parasitose intestinale. Nous recommandons toujours de faire vermifuger votre enfant en cas de grincements des dents.

La majorité des cas de bruxisme pédiatrique ne nécessitent aucun traitement. Si une usure excessive des dents est présente, une gouttière peut être recommandée.

La bonne nouvelle est que la plupart des enfants arrêtent le grincement de dents : entre 6-9 ans ils grincent moins, pour cesser complètement entre 9 et 12 ans. Si vous soupçonnez le bruxisme chez votre enfant, n’hésitez pas à nous en parler !

Mon enfant pratique un sport, comment lui protéger ses dents ?

Mon enfant pratique un sport, comment lui protéger ses dents ?

Avec un protège-dents qui est l’airbag idéal pour les dents. Il s’agit d’une gouttière confectionnée sur mesure et qui permet l’absorption des chocs. Comme les protège-coudes, protège-genoux et les protège-tête sont nécessaires dans de nombreux sports, le protège-dents s’avère lui aussi très protecteur. Pourtant on oublie souvent les dents ! Que ce soit en VTT, en équitation, en rollers ou dans les sports de combat, un coup léger, mais mal placé, dans les dents peut les abîmer. En dehors des douleurs, des tracas et des problèmes d’ordre esthétique, il se peut que le traitement soit cher et désagréable. Pour éviter d’en arriver là, il vaut mieux se munir d’un protège-dents.

En outre, l’Association américaine pour la dentisterie pédiatrique a décrété qu’il est indiqué que les enfants portent des gouttières en jouant au football, hockey, baseball et basket-ball, et en faisant du patinage, skateboard, vélo, équitation et ski. Il existe deux options : la gouttière sur mesure et la gouttière préfabriquée. La gouttière sur mesure offre le plus de confort et s’adapte parfaitement – donnant ainsi la meilleure protection. Nous réalisons une empreinte et notre laboratoire prépare ensuite la gouttière sur mesure. Ce gardien de la bouche couvre toutes les dents, protège la mâchoire et peut même être utilisé lorsque votre enfant porte des bagues orthodontiques.

La gouttière préfabriquée est une alternative moins chère. Elle peut être achetée dans un magasin de sport. Cependant, les études américaines montrent que les dents sont moins bien protégées. De plus, elle n’est pas faite sur mesure pour votre enfant – de sorte que le confort de l’ajustement est perdu.

Demandez-nous conseil… Nous serons ravis de vous aider à choisir la gouttière la mieux adaptée à votre enfant.

Orthodontie : Qu’est-ce que c’est ? À quel âge commencer ?

Orthodontie : Qu’est-ce que c’est ? À quel âge commencer ?

L’orthodontie est la spécialité dentaire qui a pour but de prévenir et de corriger les malpositions des dents et des os de la face (les maxillaires).

Pourquoi ?
  • Pour remettre en place des dents trop en avant et donc exposées aux chocs, retrouver un alignement dentaire qui facilite le brossage, la mastication et la phonation…
  • Pour permettre une croissance harmonieuse, assurer un fonctionnement optimum des arcades dentaires (mastication, phonation) et améliorer l’esthétique
Quand ?
  • Il est possible à tout âge de déplacer une dent ou un groupe des dents
  • Il est possible également durant la phase de croissance de modifier ou d’influencer le développement des maxillaires… ce qui facilite d’autant le traitement
  • L’âge idéal d’un traitement orthodontique dépend de chaque cas
Nous réalisons l’Orthodontie interceptive et l’éducation fonctionnelle chez les très jeunes patients entre 4 et 8 ans : c’est la phase préventive !

Plus de la moitié des enfants ont besoin d’un traitement orthodontique. Souvent, il s’agit de simples corrections, mais parfois, un suivi plus complexe peut être nécessaire. Il est impératif de commencer les soins au bon moment. En effet, dans certains cas, l’enfant arrive chez l’orthodontiste avec des maux qui auraient pu être corrigés sans avoir recours à des traitements orthodontiques lourds.

La respiration par la bouche, ainsi qu’une posture de la langue et une déglutition atypique peuvent causer ou aggraver le désalignement des dents, ainsi qu’un mauvais développement facial. Plus important encore, si ces mauvaises habitudes ne sont pas corrigées, le traitement orthodontique est effectué en vain !

De la succion du pouce au mauvais développement des bases osseuses maxillaires… nous pouvons y remédier !

Nous proposons des petits appareils fonctionnels adaptés aux besoins de votre enfant, qui doivent être associés à des exercices. Un travail régulier avec un professionnel spécialisé en orthophonie peut résoudre de nombreux troubles et favoriser une croissance harmonieuse.

Nous réalisons pour tous les enfants un dépistage pour détecter une mauvaise occlusion, un dysfonctionnement ou des mauvaises habitudes, afin de proposer une prise en charge au bon moment.
Veuillez contacter notre cabinet pour convenir d’un rendez-vous et en apprendre davantage sur l’éducation fonctionnelle et les traitements que nous proposons.

Pourquoi l’incisive de mon enfant devient-elle grise ?

Pourquoi l’incisive de mon enfant devient-elle grise ?

Souvent suite à un traumatisme dentaire (un coup ou une chute) la dent peut devenir grise. Cela ne signifie pas nécessairement que la dent est nécrosée ou infectée. Elle présente, dans la plupart de cas, un saignement interne comme « un hématome » sur la peau, ce qui explique la couleur plus foncée de la dent. La dent redevient souvent plus blanche au bout de 3 à 6 mois.

Il est important de nous consulter si votre enfant a subi un traumatisme au niveau de la bouche ou de la tête et de maintenir une surveillance post-traumatique régulière. Une dent traumatisée peut à tout moment s’infecter et faire un abcès.

Pourquoi les dents permanentes de mon enfant sont plus jaunes que les dents de lait ?

Pourquoi les dents permanentes de mon enfant sont plus jaunes que les dents de lait ?

Vers l’âge de 6-7 ans, les parents commencent à noter que les dents définitives qui poussent sont plus jaunes que les dents de lait. La dentine des dents définitives est plus jaune et plus dense que les dents de lait. Du fait que les dents définitives ont encore un émail immature et translucide, la couleur de la dentine se voit à travers l’émail. Quand toutes les dents auront poussé et qu’elles seront alignées, elles apparaîtront plus blanches.

Pourquoi mon enfant a une dent définitive qui pousse derrière une dent de lait ?

Pourquoi mon enfant a une dent définitive qui pousse derrière une dent de lait ?

Il n’est pas rare de voir les dents définitives pousser derrière les dents de lait. Si cela est le cas, il est conseillé d’enlever la dent de lait pour éviter que la dent définitive ne pousse à travers et qu’elle ne soit plus alignée sur l’arcade dentaire.

Qu’est-ce que le scellement des sillons ?

Qu’est-ce que le scellement des sillons ?

L’âge de 6 ans est une étape clé : dans cette période pousse la première molaire définitive ou « la dent de 6 ans ». Celle-ci apparaît en arrière des molaires temporaires et n’est souvent pas reconnue comme une dent définitive. Il faut prendre grand soin et donc penser à bien les protéger. Toutes les dents avec des fissures profondes occlusales sont particulièrement exposées aux caries. Les fissures profondes occlusales offrent aux restes alimentaires un endroit où se loger, ce qui permet aux bactéries de se multiplier. Par ailleurs, la brosse à dents est impuissante dans une telle situation. Les bactéries se multiplient rapidement et adhèrent aux dents de l’enfant en une masse collante qui permet une production d’acide particulièrement agressive.

Les dents postérieures, les molaires, peuvent être protégées avec des scellements de sillons, qui réduisent au maximum le risque de développer des caries sur les faces masticatoires à une période de la vie de votre enfant particulièrement sujette à l’apparition de caries.

Cet acte, qui consiste à appliquer une résine protectrice au fluor sur les sillons (les fissures), est indolore, rapidement réalisé et protège durablement et efficacement les dents de votre enfant contre l’attaque carieuse.

Quand faut-il consulter un dentiste pédiatrique ?

Quand faut-il consulter un dentiste pédiatrique ?

Il y a de nombreuses raisons qui peuvent vous conduire à visiter un dentiste pédiatrique à Paris avec votre enfant.
Des gencives irritées, qui saignent au brossage, sont indicatrices de plaque dentaire sur les dents, ce qui provoque des caries. Si votre enfant a une sensibilité au froid, au chaud, ou au sucré, cela peut être signe qu’il a développé une carie.

Préparez le premier rendez-vous

Un vocabulaire adapté pour une expérience sans peur

Attention, votre enfant ne vocalise souvent pas sa douleur dentaire.
Si vous remarquez qu’il ne mâche que d’un côté, qu’il a du mal à s’alimenter, qu’il refuse de se laver les dents, c’est peut être qu’une dent lui fait très mal !

Cependant, lorsque votre enfant a mal aux dents, généralement la carie est déjà bien grande. Il est préférable de détecter les caries lorsqu’elles sont débutantes et ne sont pas encore douloureuses. Regardez la bouche de votre enfant régulièrement et si vous apercevez des points noirs sur les dents, il faudrait consulter un dentiste pédiatrique (informations de la clinique ici ).

C’est pour cela qu’il ne faut pas consulter qu’en cas de problème !

Votre enfant doit acquérir le plus tôt possible les justes réflexes d’une bonne hygiène bucco-dentaire, ainsi que d’alimentation équilibrée. Nous recommandons de prendre l’habitude de consulter notre cabinet de dentisterie pédiatrique tous les six mois. Les problèmes détectés de façon précoce sont plus faciles à traiter et ne nécessitent pas des soins plus lourds et coûteux.

Que faire quand mon enfant a cassé ou perdu une dent définitive ?

Que faire quand mon enfant a cassé ou perdu une dent définitive ?

Mon enfant a cassé une dent
  • Il faut d’abord rincer la bouche avec de l’eau tiède pour la nettoyer.
  • Appliquer de la glace ou des compresses froides sur la lèvre et le visage.
  • Tenter de trouver le ou les morceaux fracturés et les placer dans une petite boîte avec du lait, de la salive ou du sérum physiologique.
  • Nous consulter rapidement et apporter les fragments.
Mon enfant a entièrement perdu une dent (la dent est tombée)
  • Rester calme
  • Chercher la dent, la prendre par la couronne, éviter de toucher la racine
  • Il ne faut jamais tenter de replacer la dent soi-même dans l’alvéole ou de la nettoyer.
  • Remettre la dent dans la bouche (sans replacer la dent dans son alvéole), dans du lait ou du sérum physiologique.
  • Nous consulter immédiatement. Le facteur temps est primordial, il augmente les chances de succès d’une bonne cicatrisation : plus le traitement est rapidement initié et plus les chances de succès sont grandes.

Nous replaçons la dent avulsée (tombée) dans son alvéole ou nous recollons ou reconstituons le ou les morceaux fracturés. Le pronostic de survie de la dent dépend de plusieurs facteurs, notamment du temps passé en dehors de la bouche (plus le traitement est rapidement initié et plus les chances de succès sont grandes) et du degré de maturité de la dent (plus la dent est récente sur l’arcade dentaire, plus il y a de chances d’une bonne solidification). Une surveillance rapprochée est nécessaire pendant 6 à 12 mois afin de pouvoir agir en cas de nécrose de la dent. Il est important de surveiller la couleur de la dent, sa mobilité, la gencive autour de la dent. Si vous observez des changements, consultez-nous rapidement.

Que faire si mon enfant suce son pouce, son doigt ou une tétine ?

Que faire si mon enfant suce son pouce, son doigt ou une tétine ?

La succion du pouce, du doigt ou de la tétine est un phénomène fréquent chez le jeune enfant, il ne pose pas de réel problème avant 5 ans. Le risque est une malposition ou une malocclusion des dents définitives lors de leur apparition. Il faut dès que possible tenter de « substituer » le pouce ou le doigt par la tétine. En effet, il est généralement admis que l’arrêt de la succion de la tétine est plus précoce dès lors que la vie sociale de l’enfant prend de l’importance. Nous pouvons encourager votre enfant dans ce sens. Cette recommandation ainsi que votre détermination aident la plupart des enfants à facilement arrêter la succion. Si toutefois cette approche n’est pas efficace, nous pouvons y remédier !

Nous proposons des petits appareils fonctionnels adaptés aux besoins de votre enfant, qui doivent être associés à des exercices. Un travail régulier avec un professionnel spécialisé en orthophonie peut résoudre de nombreux troubles et favoriser une croissance harmonieuse.

Quelle est la différence entre un dentiste et un dentiste pédiatrique ?

Quelle est la différence entre un dentiste et un dentiste pédiatrique ?

Le Dr Jona Andersen est spécialisé en dentisterie pédiatrique, elle a reçu une formation spécifique de plusieurs années et sa pratique quotidienne est exclusivement réservée aux soins des enfants, depuis leur plus jeune âge jusqu’à la fin de l’adolescence.

Elle est concernée par la prévention, la détection précoce et le traitement des caries dentaires de l’enfant. Elle s’efforce d’établir une relation de confiance avec l’enfant, de lui faire vivre une expérience amusante, éducative et positive non traumatisante lors son contact avec la profession des dentistes, afin qu’elle puisse se prolonger tout au long de sa vie d’adulte.

Vidéo-consultation

Réservez votre consultation en vidéo

RDV VIA DOCTOLIB